À propos de nous

De nombreux travailleurs et demandeurs d’emploi possèdent des compétences acquises sur le terrain mais ne disposent d’aucun titre correspondant à leurs capacités. Trop souvent et en raison de cette lacune, leurs aptitudes sont mises en doute et leur horizon professionnel est limité. 

Pourtant, l’expression ne dit-elle pas que c’est en forgeant que l’on devient forgeron. La validation des compétences a précisément pour but de reconnaître officiellement les savoirs et savoir-faire professionnels acquis en dehors des fillières de formation classiques.


Pourquoi valider ses compétences ?

  • Pour augmenter ses chances de décrocher un emploi. Reconnus par le FOREM et Actiris, les Titres de compétence sont des atouts supplémentaires à l’embauche. 
  •  Pour faciliter l’accès aux formations. 
  • Grâce aux Titres de compétence, une personne peut valoriser ses compétences auprès des opérateurs de formation, définir au mieux son parcours et le cas échéant, alléger le programme de sa formation grâce aux dispenses. 
  •  Car c’est une reconnaissance officielle. 
  •  Pour renforcer son identité professionnelle.


A qui s’adresse la validation compétences ?

La validation des compétences est accessible à toute personne à partir de 18 ans, quelle que soit la manière dont elle a acquis ses compétences. Depuis la mise en oeuvre du dispositif, ce sont plus de 50 000 titres de Compétences qui ont été délivrés pour l’ensemble des opérateurs. D’autres candidats profiteront également très prochainement de cette reconnaissance tant le dispositif se développe.


Comment ça marche ?

 Le candidat détermine le métier et les Titres de compétence qui correspondent à son expérience. 

 Suite à une phase d’information et de guidance, il passe un test pratique dans un Centre de validation. Ça se passe comme au boulot, le test est une mise en situation professionnelle et est évaluée par des gens de terrain qui comprennent le métier. 

 Si le test est réussi, le candidat obtient un Titre de compétence : document officiel qui atteste de sa maîtrise du métier.


Qu’est-ce qu’un Titre de compétence ?

Il s’agit d’un document officiel qui reconnait la maitrise d’une partie de métier. Le titre est reconnu par :

  •  3 gouvernements :
  •  la Région wallonne
  •  la Communauté Française
  •  la COCOF
  •  Le FOREM
  •  Bruxelles-Formation
  •  L'Enseignement de Promotion Sociale (EPS)
  •  L'Institut Wallon de Formation en Alternance des indépendants et des Petites et Moyennes Entreprises (IFAPME)
  •  Le Service de Formation des Petites et Moyennes Entreprises à Bruxelles (SFPME)
  •  Actiris


Pour quels métiers ?

Actuellement, le dispositif permet de faire valider ses compétences dans plus de 67 métiers issus des secteurs suivants :

  •  Administratif
  •  Alimentation
  •  Automobile
  •  Construction
  •  Culture
  •  Electricité
  •  Non-Marchand
  •  Secteur Vert
  •  Technique
  •  Services aux personnes

Et la liste des métiers s’allonge en permanence !


Où faire valider ses compétences ?

Les épreuves sont organisées dans les Centres de validation agréés et labellisés qui se trouvent en Wallonie ou à Bruxelles. Les Centres de validation sont liés à FOREM Formation, à Bruxelles Formation, à l’IFAPME, à l’enseignement de promotion sociale et au SFPME.


C’est simple, gratuit et gratifiant !

Historique du centre

 Pour conserver sa réputation de Centre "dynamique et innovateur", le CVDC de Huy-Waremme-St Georges obtient, en 2009, l'agrément pour le métier d'assistant(e) ménagèr(e) en collectivité. Depuis se métier est en "stand by"


Le 26 août 2010 Le centre à recu l'agrément pour le métier d'employé administratif des services commerciaux. (arrêtés du Gouvernement de la Communauté française du 23 décembre 2010)

- Assurer l'administration des ventes, de l'information à l'offre

- Assurer l'administration des ventes, de la commande à la facturation

2006

2/10

2008

2013

2014

2019

2021

En 2006 l'Institut d'Enseignement Provincial de Promotion Sociale de Huy-Waremme (pour le CPEONS), l'Institut d'Enseignement de Promotion Sociale de la Communauté française de Saint-Georges et l'Ecole de Promotion Sociale des Femmes Prévoyantes Socialistes de Waremme (Felsi), se sont engagés dans la concrétisation d’un Centre de Validation des Compétences.

Le 2 octobre 2006, Le centre de validation des compétences reçoit l'agrément pour le métier d'aide ménagère

Deux macro-compétences sont ainsi validées :

- Assurer l'entretien du linge

- Réaliser les tâches d'entretien courant de la maison.

En 2008, le Centre s'agrandit en recevant l'agrément pour le métier d'employé administratif

Aujourd'hui deux unités de compétences sont validées :

- Gérer un dossier (de la constitution à l'archivage)

- Réaliser une synthèse exploitant des données préalablement saisies

En mars 2013, l'agrément pour le métier de Jardinier est accordé, au Centre, pour le printemps suivant.

Les unités de compétences validées sont:

- Réaliser l'entretien d'un espace vert

- Réaliser l'aménagement d'un espace vert

Aujourd'hui on ne compte plus qu'une unité de compétence :

Réaliser les travaux de préparation, entretenir une pelouse, planter des surfaces paysagères, contrôler la végétation et appliquer la lutte intégrée.

Depuis décembre 2014, les fossoyeurs peuvent faire reconnaître officiellement leurs compétences. Le métier de fossoyeur s’ajoute à l’offre du centre

- Assurer les travaux de fossoyage et d’entretien général d’un cimetière en collaboration avec les services administratifs.

28 février 2019, le Centre propose le métier de serveur/serveuse de restaurant

Février 2021, un nouveau métier est disponible à la validation, celui de

Référent(e) encadrant(e) intersectoriel

Statistiques

depuis 2010

(Ensemble des métiers jusqu'à décembre 2020)

8

unités de compétences

805

Epreuves

4445

Candidats